Logo Office de Tourisme de Colmar

Menu
Menu

Légendes et histoires

massue d'herculeRevenant du jardin des Hespérides, Hercule, le demi-dieu, avait fini par atteindre une région, située entre Vosges et Rhin, qui plus tard fut appelée Alsace. Il faisait chaud, il était tard, il avait soif. Il fit une halte et s´abreuva du vin du pays qui était (déjà) fort bon.

Il but jusqu´à plus soif. La tête lui tourna. Il tomba dans un sommeil profond. Le lendemain, Hercule avait la tête lourde. Quand il eut repris pleinement conscience, le troupeau qu´il conduisait avait disparu. Il s´en fut en toute hâte, oubliant sa massue.

Celle-ci est restée, depuis lors, sur place. Les Colmariens, gens ordonnés, ont fini par la ranger dans le blason de la ville. Voilà pourquoi probablement, aussi loin que l´on s´en souvienne, ils ont hérité du sobriquet de Kolbnarren : les fous de la massue.

A condition d´être un observateur attentif et patient, vous pouvez voir certaines nuits, à Colmar, dans la rue des Augustins, tout à côté de la prison de la ville, la silhouette furtive et blafarde d´une femme de blanc vêtue.

Sculpture

Il s´agit du fantôme de la laitière colmarienne qui, depuis des siècles, est condamnée à revenir sur les lieux de son forfait. Elle eut le malheur, jadis, d´avoir ajouté de l´eau dans son lait. Dieu, ayant fait œuvre de police, avait condamné la baptiseuse à venir nuitamment, en chemise de pénitente, plonger dans le puits des augustins sa jatte frauduleuse.

SculptureLe visiteur de Colmar, un peu averti, sait qu´il faut éviter la rue des Clefs à certaines heures de la nuit. Cette rue avenante et commerçante le jour, qui abrite par ailleurs le très vénérable hôtel de ville, devient, la nuit, le territoire redouté d´un veau terrifiant : le fameux Nachtkalb colmarien.

On ne sait plus depuis quand il s´est installé là. Depuis longtemps, assurément ! Tapi dans un recoin, il mugit, s´agite bruyamment et parfois charge les animaux qui ont le malheur de s´égarer et les touristes avinés qui sortent, en titubant, des winstubs locales.

Plus rare, mais plus effrayant encore, dans tel escalier, certains jours de l´année, vers minuit, ...

l´on entend hennir et l´on voit courir, comme un wagon sur la rampe, la tête effroyable et décharnée d´une haridelle sans corps…

Colmariens célèbres

Aller au haut