Logo Office de Tourisme de Colmar

Menu
Menu

le marin

thumb Armand Joseph Bruat amiral de France 1796 1855Né à Colmar en 1796, Armand Joseph Bruat est le fils d’un député du Haut-Rhin qui avait fait carrière dans la magistrature. Il débute sa scolarité à Thann, puis à l’Ecole centrale de Colmar, avant d’entrer en 1815, comme aspirant à l’Ecole spéciale de la Marine à Brest. Il en sort en 1815.


Habile manœuvrier et fin stratège, Bruat effectue des débuts prometteurs dans la marine, en s’illustrant notamment lors de la bataille de Navarin (1827), où il éperonne le vaisseau amiral turc ainsi qu’une autre frégate. Cette action lui vaudra la croix de la légion d’honneur. Capitaine de vaisseau en 1838, il devient en 1843 gouverneur des îles Marquises, où il finit par imposer le protectorat français après avoir fait face à une insurrection générale fomentée par les anglais et soumit la reine Pomaré. Il revient des îles Marquises en 1846 avec le titre de contre-amiral et est promu au grade de grand officier de la légion d’honneur le 23 décembre 1847. Nommé successivement préfet maritime de Toulon en 1848, puis gouverneur des Antilles, il obtient le titre de vice-amiral en 1852. Il prend part à la guerre de Crimée et est nommé en décembre 1854 comme commandant en chef de la flotte française en mer noire. Il y gagne le grade d’amiral de France en septembre 1855.

 Atteint du choléra, l’amiral Bruat décède 19 novembre 1855, sur le chemin du retour vers la France. Il est inhumé à Paris au cimetière du Père-Lachaise. La ville de Colmar qui lui avait décerné une épée d’honneur, décide d’élever un monument à sa mémoire. Ce monument réalisé par Auguste Bartholdi est inauguré le 21 août 1864. Installé au champ de Mars, il fait face à la statue d’un autre héros de la ville, celle du général Rapp.

Découvrez les détails de l'histoire de Colmar

Aller au haut