Logo Office de Tourisme de Colmar
Menu
Menu

Lexique gourmand

La gastronomie alsacienne est fortement imprégnée des traditions culinaires allemandes et est riche en spécificités locales.

Si les recettes régionales ne sont pas aisément adaptables aux goûts courants actuels, beaucoup de grands cuisiniers étoilés s'en inspirent pourtant pour les ré-inventer. Et l'Alsace, si présente dans les guides gastronomiques, est  fière de ses Winstub, de ses vastes bistrots à flammekueche (tarte flambée) et de ses restaurants au décor pittoresque.

Infos rapides
ALSACE

Tartes 

Aux myrtilles, Käsküche (au fromage blanc), à la rhubarbe (avec ou sans flan ou meringue), Quetschelkueche (aux quetsches saupoudrées de cannelle).

Infos rapides
ALSACE

Choucroute (Sürkrüt) 

Chou aigre, la choucroute est le chou émincé fermenté. L'Alsace couvre 75 % de la production française. Choucroute garnie : choucroute cuite au vin blanc avec un assortiment de viandes salées et fumées, charcuteries et pommes de terre. Le porc...

Infos rapides
ALSACE

Harengs 

En filets roulés (rollmops), frits à la vinaigrette ou à la crème, servis avec des pommes de terre (voir : Matjes).

Infos rapides
ALSACE

Foie gras (Ganslewer) 

Foie gras en bloc, terrine, plus rarement en croûte, comme celui qui fit la réputation du foie gras de Strasbourg fin du 18e siècle, grâce au pâtissier-cuisinier du Maréchal de Contades, Jean-Pierre Clause. Le gavage des oies existe en...

Infos rapides
ALSACE

Asperge (Sparichle) 

Asperge d'Alsace, dont la culture remonte au 16e siècle. Traditionnellement servies avec 3 sauces (mayonnaise, vinaigrette, hollandaise) et accompagnées de jambon, les asperges, "conviviales", se consomment avec les doigts d'avril à mai!

Infos rapides
ALSACE

Strudel 

Gâteau à base de pâte étirée enveloppant une farce de pommes, raisins secs, amandes, épices, autre héritage de l'Autriche (cf. Linzertorte).

Infos rapides
ALSACE

Quenelles 

Voir Lewerknepfle (quenelles de foie), Griesknepfle (de semoule), Grumbeereknepfle (de pommes de terre), pot-au-feu, Pflüte.

Infos rapides
ALSACE

Tourte 

Tourte à la viande, dite vigneronne à base de pâte feuilletée et d’émincé ou hachis. La tourte de la vallée de Munster hâchée plus finement est indissociable du repas marcaire servi dans les fermes-auberges.

Infos rapides
ALSACE

Kougelhopf 

Pâte levée qui a la forme de son moule : une base de cône nervuré et crénelé creusé en son milieu, symbole de l'Alsace ! En version sucrée avec raisins secs et amandes entières - en version salée avec lardons et noix.

Infos rapides
ALSACE

Flammekueche (Tarte flambée) 

Tarte flambée, pâte à pain garnie d’un mélange de crème, fromage blanc, lardons et oignons. Se mange avec les doigts ! Cuite au four à pain, elle était traditionnellement confectionnée les jours de cuisson du pain à la ferme. Variantes...

Infos rapides
ALSACE

Matelote 

Plat de darnes de différents poissons de rivière, enrichi d’une sauce crémée au Riesling et servi avec des nouilles.

Infos rapides
ALSACE

Condiments 

L'usage du vinaigre doux Melfor (aromatisé au miel et infusions de plantes), du raifort (als. Meeretisch), de la moutarde d'Alsace, du cornichon fort ou aigre-doux est spécifique à l'Alsace.

Infos rapides
ALSACE

Pain d'épices 

La production annuelle de pains d'épices artisanal atteint encore plusieurs centaines de tonnes. Les artisans, boulangers et pâtissiers proposent des pains d'épices sous des formes variées tout au long de l'année.

Infos rapides
ALSACE

Oie 

Cuisinée de plusieurs façons : Oie rôtie de la St-Martin avec chou et marrons (als. Martinsgans) - Cou d'oie farci dégusté froid ou chaud - Soupe aux abattis d'oie et légumes mitonnée l'hiver lors de la découpe de l'oie grasse.

Infos rapides
ALSACE

Bretzel 

Petit pain en forme de bras croisés, qui date du 12e siècle. Sa croûte est garnie de gros sel. Empreint d'une valeur symbolique (on y voit 3 fois le soleil), il est l’emblème de la boulangerie alsacienne.

Infos rapides
ALSACE

Pot-au-feu (Suppefleisch) 

Après la choucroute, un des plus anciens plats d'Alsace. Ce repas dominical par excellence, parfois accompagné d'une sauce au raifort, est assorti de crudités et débute par un bouillon aux quenelles de moëlle (als. Marigknepfle).

Aller au haut